Vous êtes dans : Accueil > En 1 clic > Le territoire > L'économie

L'économie

Un terrritoire dynamique : 4 000 entreprises, 63 000 emplois

Du point de vue économique, le Val-de-Marne représente 8,2% des salariés d’Ile-de-France et 7,7% des établissements franciliens. L’économie val-de-marnaise présente ses plus forts atouts dans l’agro-alimentaire (présence du MIN de Rungis), la logistique et les bio-technologies.

D’autre part elle se caractérise par une faible part de l’industrie et une prédominance des secteurs de service aux entreprises, du commerce et du transport. On constate une forte présence des TPE PME-PMI (80% de PME, PMI dont prés de 64 % de TPE).

La zone Sud-Ouest sur laquelle se trouve le CBE se caractérise elle aussi par une faible part de l’industrie et par la prédominance des secteurs du service aux entreprises, du commerce et du transport. Le poids lourd de l’économie locale du CBE est incarné par la filière agroalimentaire au sens strict et par la filière des activités annexes à l’industrie agroalimentaire (filière connexe) qui représentent 34% de l’emploi local.

A l’image du département, le territoire est marqué par une forte présence des TPE et PME-PMI, qui forment un tissu de petites entreprises fragiles et une faible activité du territoire sur les grands établissements, ce qui pose la question des politiques d’accompagnement et de soutien au développement économique des entreprises ainsi que la question du soutien au développement des ressources humaines dans des entreprises caractérisées par la faiblesse des politiques de formation.

Le CBE se caractérise également par un niveau de richesse inférieur à celui du Val-de-Marne : le niveau de revenu imposable moyen de l’ensemble des foyers fiscaux du CBE demeure très nettement inférieur à celui du Val-de-Marne ( -3378 francs en 2000). En revanche, le niveau de Traitement et salaire moyen (revenus d’activité et allocations chômage) du CBE est très proche de celui du département. Enfin le niveau moyen des pensions de retraite du CBE est supérieur à celui du Val-de-Marne

Le Val-de-Marne compte 615 425 actifs dont 542 775 ayant un emploi. L’équilibre entre actifs et inactifs reste précaire, notamment à cause de facteurs tels que le vieillissement de la population et l’augmentation des demandeurs d’emploi (+3,5%).

Dans la zone CBE, on constate une baisse de la population active (entre les recensements de 1990 et 1990) prononcée pour les moins de 25 ans (-34,8%) et pour les plus de 60 ans (-26,2%) qui s’explique par le prolongement de la scolarité et par l’abaissement de l’âge à la retraite. Par ailleurs la population active féminine a augmenté (+2,1%) comparé la population active masculine qui a baissé(-5,5%).

Soumise à la forte attractivité de l’agglomération parisienne, La zone CBE connaît de fortes migrations quotidiennes : 8% des actifs ayant un emploi travaillent dans leur commune de résidence et seulement 14% dans le Val-de-Marne Les demandeurs d’emploi
Une hausse des demandeurs d’emploi touche l’ensemble des publics cibles, sauf les étrangers

  • Haut de page

Nos partenaires

logo 1 IDF logo 2 VDM logo 3 chevilly logo 4 fresnes logo 5 l\'hay les roses logo 6 rungis Logo 7 Ville de Thiais logo 8 villejuif_quadri logo 9 ept 12 logo 10 prefecture VDM logo 11 caf-val-de-marne logo 12 direccte logo 13 europe logo 14 semmaris_logo logo 15 _groupe_adp logo 16 L'Oréal